Pier Giorgio, un homme de paix

Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Mt 5,9 L’homme des huit béatitudes était réellement un artisan de paix dans sa vie intérieure, dans ses relations aux autres et dans son engagement social.

D’abord au niveau spirituel, Pier Giorgio avait une âme pacifiée. Selon ses propos mots, sa source de paix, c’était l’eucharistie: Mangez le pain des anges et vous trouverez la force pour mener les luttes intérieures, les combats contre les passions et les épreuves… quand vous serez entièrement consumé par ce feu eucharistique, alors vous pourrez en pleine conscience remercier Dieu et vous goûterez une paix que les gens n’ont jamais connue. (1)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est SAM_14451.jpg.
En montagnes, Pier Giorgio, l’homme pacifié

Il trouvait aussi la paix lors de ses excursions à la campagne ou en montagnes. Nous avons, loin des bruits du monde, passé une semaine dans la paix spirituelle (2). Demain je quitterai cette campagne riante pour m’en  retourner à la ville, mais je redescendrai de cette paix champêtre avec un programme que j’espère de mener à terme. (3)

Et il tenait à garder sa conscience en paix: Quand on va en montagnes, il faut auparavant se mettre en paix avec sa conscience parce qu’on ne sait jamais si on en reviendra. (4)

Pour ceux qui le côtoyaient, Pier Giorgio était un homme pacifiant. L’auteur Charles Desjobert le présente comme celui qui fraternise avec tous sans distinction de classe sociale. Il donne la paix de son regard bienveillant et la simplicité de ses gestes. (5)

À la suite de Jésus, cette paix, Pier Giorgio la souhaitait aux autres, notamment dans les salutations finales de ses lettres avec un Pax Tecum, c’est à dire, la paix soit avec vous ou avec de belles formulations: Pour Noël, recevrez la paix que les Anges ont annoncée en cette Nuit aux hommes de bonne volonté. (6)

La paix était pour lui une véritable richesse: Si tu possèdes chaque jour la paix, tu seras vraiment riche. (7) La vraie paix est le don le meilleur que l’on puisse posséder sur cette terre. (8) Si l’on possède la paix du cœur, on a tout le reste. (9)

Pier Giorgio, ayant vécu son adolescence durant la guerre de 1914 à 1918, souhaitait tellement le retour de la paix qu’un jour, il s’exprima ainsi à Natalina, la femme de chambre: Tu ne donnerais pas ta vie pour faire cesser la guerre? Eh bien moi, je serais prêt à donner ma vie et aujourd’hui. (10)

Et le 4 novembre 1918, moment tant souhaité où la guerre pris fin, Pier Giorgio est monté à pas de course au sommet des campaniles de Pollone pour annoncer la nouvelle. (11)

Cette paix ne demeurait pas un simple désir qu’il portait en lui, Pier Giorgio la mettait en oeuvre. Il voulait répondre au mal par le bien. (12) Seul l’amour permet de construire la paix véritable comme l’écrit Charles Desjobert. (13) Pour participer à la construction de la paix, Pier Giorgio s’engageait notamment dans une organisation portant le nom de Pax Romana. Il a notamment participé au congrès international de cette association, à Ravennes, en 1921 et ce, avec une forte conviction: Quand tous les peuples élèveront leur esprit, la Pax Romana apportera paix et justice. (14) Pour souligner son implication active, une représentante autrichienne de ce groupe lui a écrit: Vous n’avez pas seulement à la bouche la Pax Romana, vous la portez dans votre cœur. (15)

La paix a donc été un fruit de l’Esprit-Saint qui a accompagné Pier Giorgio durant toute sa vie, prélude à une paix bien plus grande qu’il l’anticipait, celle du ciel: Nous jouirons d’une paix impossible à imaginer. (16) C’est au cœur de celle-ci qu’il vit maintenant et qu’il peut intercéder pour notre sérénité.

Lorsque des inquiétudes font surface, il fait bon de se rappeler la vie de ceux ont trouvé dans leur foi et leur prière cette paix recherchée. Celle que Jésus a promise au moment de ses adieux et qu’il a lui-même trouvée pour traverser les étapes de sa passion.

Aujourd’hui, prenons le temps de nous déposer dans le cœur de Dieu qui est tout amour, toute paix et toute joie en allant à la source: soit à l’eucharistie ou simplement en marchant en nature tout en méditant ce chant de Robert Lebel: Je vous laisse ma paix.

Note: La Pax Romana est une association laïque internationale réunissant des étudiants catholiques. Cette association a été fondée à l’arrivée du fascisme afin de promouvoir la paix en Europe. 

  1. FRASSATI, Luciana, Les jours de sa vie, p.132
  2. FRASSATI, Pier Giorgio, Lettres, le 7 mars 1923
  3. Ibid, Le 15 avril 1925
  4. FRASSATI, Luciana, Les jours de sa vie, p. 135
  5. DESJOBERT, Charles, Prier 15 jours avec Pier Giorgio Frassati, p. 80
  6. FRASSATI, Pier Giorgio, Lettres, 18 décembre 1923
  7. Ibid, 10 avril 1925
  8. Ibid, 4 janv 1925
  9. Ibid, 10 avril 1925
  10. FRASSATI, Luciana, Les jours de sa vie, p. 61
  11. Ibid, p. 67
  12. DESJOBERT, Charles, Prier 15 jours avec Pier Giorgio Frassati, p.11
  13. Ibid, p. 78
  14. FRASSATI, Luciana, Les jours de sa vie, p 105
  15. Ibid, p. 104
  16. Ibid, p. 131

Laisser un commentaire